12 énormes erreurs SEO à éviter absolument !


Une des plus grandes erreurs stratégiques que vous pouvez faire quand il s’agit de votre site est de supposer qu’être bien classé sur des mots-clés est plus ou moins tout ce qu’implique une stratégie SEO.

Quoi qu’important, une stratégie de référencement solide implique bien plus que le classement sur des mots clés dans les moteurs de recherche.

Pour que votre site web puisse être en mesure de supporter la constante évolution des algorithmes de Google, éviter les pénalités des moteurs de recherche et devenir une source de qualité digne de confiance au milieu d’un web saturé de contenu, voici les erreurs SEO que je vous conseille d’éviter.

1. NE PAS INSCRIRE VOTRE SITE SUR BING

Enregistrer votre site web sur le moteur de recherche le plus important au monde Google est certainement une évidence. Mais si vous pensez que vous pouvez ignorer Bing et Yahoo, vous ferez mieux de réfléchir à nouveau.

L’année dernière, alors que Google a engrangé plus de 67% de parts de marché des moteurs de recherche aux Etats-Unis, Yahoo et Bing ont eu un cumul total de presque 29% selon « Statistic Brain ».

Si vous ne savez pas par ou commencer, consultez les instructions pour inscrire votre site sur Bing et Yahoo ici. Et juste au cas où vous n’avez pas encore inscrit votre site sur Google Webmaster Tools, consultez les instructions ici.

2. LIENS POINTANT VERS DES SITES SUSPECTS 

Les facteurs d’algorithme de recherche de Google reposent sur la confiance, l’autorité et l’expertise. Savoir à quel point exactement n’est pas une chose facile. Mais en lisant les lignes directrices publiées par Google sur Penguin, sur Panda et sur les meilleures pratiques à mettre en place pour les sites web, vous allez constater que ces trois termes se répètent plusieurs fois.

Il est clair que les sites web dont les liens pointent vers votre nom domaine peuvent affecter votre classement sur les moteurs de recherche. Mais savez-vous que les sites web vers lesquels pointe votre nom de domaine peuvent aussi affecter votre classement ?

Faites attention à la qualité des liens sortants que vous insérez dans vos articles de blog ou toute autre section de votre site web. Aussi, n’allez pas créer des liens partout où c’est inscrit « Ajouter un site », « Ajouter un lien », « Publier un commentaire ». Visez avant tout la qualité lors de votre netlinking et non la quantité, autrement votre site web pourrait faire l’objet d’une pénalité algorithmique ou manuelle.

3. PAS DE LIENS INTERNES SUR VOTRE SITE WEB

Les liens internes signifient fondamentalement qu’une page sur un nom domaine est liée à une autre page sur le même nom de domaine. Ces liens permettent aux utilisateurs de naviguer sur votre site web et peuvent contribuer à la puissance de votre classement.

Les liens internes permettent également de mettre en place l’architecture de votre site web en établissant une hiérarchie de contenu et en rendant votre contenu visible et plus facilement explorable par les moteurs de recherche. A défaut de relier les pages de votre site entre elles en interne, il peut être plus difficile, voire impossible dans certains cas pour les robots des moteurs de recherche d’explorer et d’indexer vos pages.

4. LA NON-CANONISATION

La canonisation des URL permet d’éviter le problème du contenu dupliqué. Car permettre qu’une page soit accessible à l’aide de plusieurs URL envoie aux moteurs de recherche un signal trompeur comme quoi chacune de ces URL est une page différente.

Prenez par exemple votre page d’accueil, votre site a un problème si un utilisateur peut y accéder en utilisant toutes les variations d’URL :

• http://www.votresiteweb.com
• http://votresiteweb.com
• http://www.votresiteweb.com/index.html

Pour éviter cette confusion, vous devez utiliser des URL canoniques pour déterminer l’URL que vous voulez présenter aux internautes en y ajoutant le tag rel = « canonical ».

5. VISER LES MAUVAIS MOTS-CLES

C’est l’une des erreurs que bien de gens font malheureusement. Le pire c’est que ces derniers ne le savent souvent pas!

Une erreur consiste à vouloir se positionner sur des mots clefs trop génériques ou trop concurrentiels. Les mots-clés trop génériques concrétisent rarement des conversions et les mots-clés trop concurrentiels demandent beaucoup de temps et d’investissements financiers.

Des outils existent, notamment l’outil de planification des mots clés de Google ou l’outil de planification des mots clés de bing. Ils vous renseigneront sur les volumes de recherche des mots-clés, ce qui vous permettra de mieux déterminer le degré d’intérêt et de faisabilité de ces derniers. Il est préférable de s’appuyer sur une étude de mots-clés plutôt que de deviner ou de s’appuyer sur sa propre opinion.

6. FAIRE PLAISIR AUX MOTEURS DE RECHERCHE UNIQUEMENT

C’est probablement l’une des erreurs SEO les plus répandues. De nombreux sites web cherchent à tout prix à attirer le plus grand nombre d’internautes possible grâce à un bon classement sur les moteurs de recherche.

Les webmasters ont souvent bien intégré les pratiques SEO et leurs sites se retrouvent en tête des classements. Par contre, ils ne prennent pas forcément en considération le fait que les internautes jugent la pertinence d’un site web en moins de dix secondes.

Par conséquent, attirer dix mille internautes par jour sur votre site n’aura aucun impact positif sur votre objectif si les internautes le quittent rapidement. De plus, le taux de rebond (Pourcentage des visiteurs d’un site web qui repartent immédiatement après avoir visité la première page – page d’accueil ou page d’atterrissage) peut affecter vos performances SEO à terme. Un taux de rebond élevé peut être indicateur de l’insatisfaction des visiteurs et possiblement envoyer un mauvais signal SEO à Google.

7. ATTRIBUTS ALT MANQUANTS ET MAUVAIS NOMS DE FICHIERS

La balise ALT prend son nom de “alternate” en anglais ou “alternatif” en français. Les moteurs de recherche sont incapables de « voir » les images. Par conséquent, ils ne peuvent pas deviner ou différencier entre ce que contient telle ou telle image de votre site.

Ne pas étiqueter ces images est une occasion SEO de perdue. Assurez-vous de remplacer les noms génériques de vos images (image-1.jpg, image-2.jpg et ainsi de suite), par des noms de fichiers significatifs et pertinents incluant vos mots-clés. Ainsi, vous montrez aux moteurs de recherche que vous intégrez des images cohérentes et informatives à votre contenu et vous leur permettez d’obtenir plus d’informations sur votre site.

8. DES PAGES WEB AVEC PEU DE CONTENU TEXTUEL

On voit souvent des sites web qui incluent des pages qui présentent les différents services offerts. Mais qu’en est-il du contenu de ses pages ? Étant donné que les moteurs de recherche recherchent la page la plus pertinente par rapport à un sujet donné, une page se contentant d’un titre et de trois lignes de contenu ne sera pas favorisée par rapport à la page d’un compétiteur qui propose un texte de 800 mots par exemple.

Il y’a aussi les sites qui utilisent beaucoup d’images et peu de texte. Lorsque les robots des moteurs de recherche parcourent votre site web, ils sont à la recherche de mots clés thématiques afin d’identifier le thème que vous abordez. Même si les images apportent un complément d’information par rapport à ce que vous présentez, il faut savoir que les robots n’y accordent que peu d’importance et que c’est le contenu textuel qui prime.

9. TROP DE PAGES D’ERREURS 404

Si votre site est en proie à des erreurs 404 , Google pense que votre site a un problème de qualité. Pas besoin de peigner votre site minutieusement pour trouver ces pages si vous utilisez Google Webmaster Tools. Il suffit de chercher les erreurs d’exploration dans votre compte Webmaster Tools, vous trouverez ses pages dans la section « Page introuvables ».

10. VITESSE DE CHARGEMENT TROP LENTE

Les sites web qui se chargent rapidement sont mieux classés sur les moteurs de recherche. Par conséquent, ils attirent plus de trafic et conduisent à plus de pages vues. Pour les sites diffusant des annonces, des temps de chargement plus rapides vont générer plus de clics sur les annonces.

Si le temps de chargement de votre site web est lent et que vous souhaitez savoir ce que vous pouvez faire pour l’accélérer, utilisez le service Google PageSpeed Insights. Il vous permet d’analyser la vitesse de chargement de votre site web sur tous les appareils et vous propose même les possibilités d’amélioration.

11. NE PAS TIRER AVANTAGE DE GOOGLE AUTHORSHIP

Google veut associer les leaders d’opinion individuels à leurs identités sociales en ligne et aider ainsi à filtrer le bruit de tout le contenu publié quotidiennement. Une tentative pour filtrer le meilleur du pire se fait par le biais de ce que Google appelle « Google authorship ».

Récemment, Google a décidé de ne plus afficher la photo de l’auteur d’un contenu mais uniquement un lien vers la page le présentant sur Google+. Beaucoup de professionnels du SEO pensent que c’est parce que ça a été si efficace que ça affectait le taux de clics sur les annonces Google Adwords.

La bonne nouvelle est que le principe fondamental de Google Authorship est toujours vivant et se porte bien. N’hésitez pas à réclamer la paternité du contenu web que vous produisez et associez ce contenu à votre profil Google+.

12. PENSER VOIR LES RESULTATS QUASI INSTANTANEMENT 

Contrairement au SEA (Publicité sur les moteurs de recherche) et au PPC (publicité sur les plateformes publicitaires de Pay-Per-Click), le SEO est une stratégie qui s’inscrit sur le moyen et le long terme. Il faut donc être patient car les résultats peuvent mettre plusieurs mois avant d’être visibles, mais une fois les objectifs atteints, le résultat est plus stable et moins coûteux que les campagnes de publicité.

Une stratégie SEO nécessite donc un peu de temps pour se mettre pleinement en place et implique la rédaction de contenu web de qualité, ainsi qu’une optimisation constante des techniques SEO utilisées pour rester au top des classements sur les moteurs de recherche.

L’AVIS DE MATT CUTTS :

Dans cette vidéo Matt Cutts ( numéro 1 du département Google Web Spam Team ) donne son avis sur les top 5 erreurs SEO communes à une bonne majorité de webmasters :

CONCLUSION

N’attendez pas qu’il soit trop tard. Évitez ces erreurs et faites en sorte que votre site web puisse atteindre son plein potentiel SEO. Ça vous permettra d’atteindre des résultats de haute qualité et durables dans le temps, ainsi qu’éviter des sanctions Google graves qui peuvent certainement faire des ravages sur le trafic de votre site.

Si vous découvrez que votre site est déjà pénalisé par Google, ne désespérez pas, ce n’est pas la fin pour votre site. Trouver ce qui a causé les sanctions, corriger les erreurs et respecter les consignes de qualité des moteurs de recherche permettront de résoudre les problèmes.

Je souhaite bonne optimisation SEO à tous :) N’hésitez pas à partager vos conseils et recommandations dans la section des commentaires !

Lamya WEB TARGET

Lamya WEB TARGET

Experte seo, référencement, médias sociaux et growth hacking. Mon cœur de métier consiste en l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de communication communautaires, efficaces et créatives.
Lamya WEB TARGET

29 Réponses


  • illustrateur // // Répondre

    Merci j’ai rectifié ma canonisation ! Très bon article ! encore merci !

  • Marc Antoine // // Répondre

    J’y tiendrai compte merci !

  • Sedra // // Répondre

    Ce contenu est très riche ! bravo. Si vous appliquez ces conseils, vous améliorez surement la position de votre site web dans les résultats SERPs

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Pas de doute puisque je suis sur les premières pages de google 😉
      Le référencement ça n’a rien de compliqué ou de magique. Il suffit de maitriser ce domaine et travailler dans la qualité et le respect des consignes des moteurs de recherche. Les résultats se font voir et même assez rapidement.

  • Louis // // Répondre

    Merci pour cette réponse complète.
    Je comprends ce que tu veux dire et il est vrai que je me base davantage sur les mots clés les plus utilisés. Mais je devrais faire un mix des deux.

  • Louis // // Répondre

    Bonjour Lamya,

    Concernant, le point 3, j’ai effectué des liens internes sur mon site web afin de faciliter la navigation de l’internaute mais est ce si pénalisant pour le seo?
    Pour le point 5, j’ai tendance à utiliser le google keywords en m’appuyant sur des mots clés à choix élevés. Si je comprends bien ce que tu dis, ce n’est pas al bonne stratégie?
    Bonne journée,
    Louis

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Bonjour Louis,
      Le netlinking interne est l’un des fondamentaux les plus importants en SEO et référencement naturel.
      En gros, il aura 2 principales conséquences :
      – Structurer les menus et hiérarchiser les pages.
      – Booster le positionnement des pages ciblées sur les mots-clés servant d’ancres puisqu’elles recevront un nombre important de liens avec une ancre ultra-optimisée.
      Le netlinking interne doit être pris en compte dès la conception du site web ou du moins le plus tôt possible.
      En ce qui concerne ta deuxième question, il y a deux points importants à prendre en considération pour les mots-clés.

      Le 1er point c’est l’intérêt. Plus un mot clé est tapé par les internautes plus il a de l’intérêt. Cette information est facilement accessible via Google Keyword Tool.
      Le 2ème point c’est la faisabilité. Si tu tapes un mot-clé sur le moteur de recherche Google et que ça te renvoie 100 000 000 de pages de résultats par exemple, ce n’est même pas la peine d’essayer de se positionner sur ce mot-clé car c’est presque impossible et ça prendrait énormément de temps.
      Il ne suffit pas de choisir un mot-clé uniquement sur la base de sa popularité et son trafic généré, il faut aussi s’assurer qu’il est techniquement possible d’atteindre un bon positionnement sur les termes ciblés, dans des délais raisonnables.

      • Louis // // Répondre

        Bonjour Lamya,
        Dans le secteur d’activité dans lequel je suis, il est difficile de trouver des sites référents ou lorsque l’on en trouve, il est difficile de se faire connaitre via les commentaires, penses tu qu’il y a une chance de faire des échanges de liens en se présentant et en le proposant par e-mail?
        Bonne fin d’après midi,

        Louis

        • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

          Bonjour Louis,
          Je ne suis pas sûre d’avoir bien saisi ce que tu veux dire par « faire des échanges de liens en se présentant et en le proposant par e-mail ». Tu peux m’en dire un peu plus par email? : lamya@redactrice-web.ma

          • Louis // // Répondre

            Ma question est effectivement loin d’être explicite :) J’ai encore beaucoup de travail à faire sur mon site et je n’ai pas encore utilisé tous les leviers,loin de là. Ma question concerne l’échange de liens entre site web pour optimiser le référencement. J’ai ciblé plusieurs sites, susceptible de devenir partenaire de ma boutique via un échange de noms de domaine mais trouves tu embêtant le fait de les contacter de but en blanc par e-mail pour leur proposer cet échange ? À la lecture de tes différents billets, j’ai compris qu’il était nécessaire de commenter leurs articles…créer un climat de confiance mais les sites sélectionnés ne le permettent pas toujours :(

            • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

              Il n y a pas de mal à leur envoyer une proposition correcte d’échange de liens, si tu juges que ça peut être un partenariat gagnant pour les deux parties. Je ne t’encourage pas à suivre cette stratégie par contre, sauf si les sites ciblés sont vraiment de qualité. Comme mentionné dans mon article « les sites web dont les liens pointent vers votre nom domaine peuvent affecter votre classement sur les moteurs de recherche ».
              Personnellement je n’ai pas recours à cette méthode. C’est arrivé, mais dans le cadre de rédaction d’article de blogs de qualité en tant que « bloquer invité ». Voici un exemple : http://www.brusacoram.com/conseils-rediger-des-articles-de-blog-seo-friendly/
              En ce qui concerne ta question sur les commentaires sur les articles de blog d’autres sites web, c’est juste une stratégie parmi d’autres. Tu peux parfaitement t’en passer si tu ne trouves pas des blogs thématiques de qualité.

  • DidROUX // // Répondre

    Bravo pour cet article très synthétique qui complète bien d’autres publications sur le sujet… et merci aussi aux commentateurs qui ont apporté des éclaircissements qu’un non technicien comme moi apprécie.

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Merci Didroux. Contente que l’article et les commentaires des internautes aient pu vous être utiles.

  • oumleila // // Répondre

    merci pour ces précieux conseils, bien souvent on se documente a ce propos mais les résumer est une bonne chose. Personnellement,je prévois de changer la plateforme de mon blog le passage au site va-t-me demander plus de temps et d efforts?

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Si tu penses à changer de plateforme je te conseille vivement de passer à WordPress. C’est la meilleur plateforme qui soit d’après ma propre expérience. Même d’un point de vue SEO, WordPress offre beaucoup de possibilités d’optimisation pour les moteurs de recherche, notamment par l’installation de plugins SEO performants tels que « All In One Seo Pack ».

  • Haidaloup // // Répondre

    Bonjour,
    J’ai un doute : Bing et Yahoo utilisent le même moteur et il n’est donc nécessaire que de s’inscrire sur Bing ?
    Il y a quelques mois, j’ai soumis mon site à DMOZ. Evidemment, je n’ai toujours pas de réponse, d’autant que j’ai changé de domaine depuis… D’ailleurs, mon changement de domaine et de plateforme, malgré la redirection de mon ancien blog, s’est traduit par la perte de mon page rank :-(

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Effectivement, les résultats de référencement organique sur Yahoo Search sont désormais optimisés par Bing. Pour que votre site Web apparaisse dans ces résultats, vous devez soumettre votre contenu à Bing tout simplement.

      • Haidaloup // // Répondre

        Merci, d’accord, c’était donc déjà fait !

  • Gaël // // Répondre

    Merci pour cet article. Je n’avais jamais référencé mon site chez Bing… la « top erreur » ! Correction effectuée aujourd’hui 😉
    Par contre, pour l’attribut alt, malgré le fait qu’il soit souvent utile de le renseigner (et de le faire bien… comme tu le dis dans l’article), il est parfois utile de le laisser vide pour des raisons d’accessibilité (sur une image purement décorative par ex).

    Au plaisir de te lire dans un prochain article.
    Bonne continuation.

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Bonjour Gaël :)
      Effectivement, certains webmasters peuvent décider de ne pas renseigner la balise ALT, dite « texte alternatif » pour certaines raisons.

      Personnellement, je renomme les images en premier lieu en incluant des mots-clés et ce avant même de les importer sur mon site web. Suite à quoi je renseigne la balise « titre seo » et la balise « description seo » de l’image, toujours en incluant des mots-clés. Voici un article qui décrit des points complémentaires sur ce sujet : https://support.google.com/webmasters/answer/114016?hl=fr

      Il ne faut pas négliger la taille et le poids des images non plus. Pour les utilisateurs de WordPress, je recommande le plugin smush.it. Il permet de réduire au maximum le poids des images sans perte en qualité, de manière simple et rapide. Voici le lien : https://wordpress.org/plugins/wp-smushit/

      A bientôt.

      • Gaël // // Répondre

        Merci à nouveau pour ces conseils et ces liens instructifs !

  • nanto // // Répondre

    Merci pour cet article, finalement je suis convaincu sur l’importance d’inscrire son site sur bing et yahoo 😉

  • michael // // Répondre

    C’est grosso modo la liste de toutes les erreurs que j’ai cumulé les trois premières années. depuis deux ans, je remanies tout en fonction de ce type de critéres (+ d’autres), et cela commence à porter ses fruits. Mais je confirmes, c’est lent pour la prise en compte. Sauf quand on fait une erreur, là ca va beaucoup plus vite…

  • Sylvain // // Répondre

    Je crois que j’ai fait une boulette. Mon dernier commentaire était plutôt en relation avec ce post. Désolé pour cette erreur d’inattention ;o)

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Bonjour Sylvain :)
      Effectivement tu l’as laissé sur l’article : 8 outils Google gratuits que tout marketeur digital va absolument adorer
      Merci pour ton interaction j’apprécie 😉

  • Ilyas // // Répondre

    Article utile, merci.

Laisser un commentaire