Votre stratégie de référencement doit-elle inclure Yahoo et Bing?


Lorsque vous entendez le terme «moteur de recherche», je parie que la première chose à laquelle vous pensez c’est Google. C’est logique si vous le faites. Avec près de 6 milliards de recherches chaque jour et plus de 2 billions de recherches en l’année 2013 seule, Google est certes très dominant.

Ainsi, lorsque le terme «optimisation pour les moteurs de recherche » est mentionné, il serait logique que la plupart des gens supposent que cela signifie tout simplement optimiser son site pour Google … pas vrai? Le SEO a certainement pour but d’améliorer le classement de votre site web sur le moteur de recherche Google, mais qu’en est-il des autres, comme Yahoo et Bing ? Ce sont bien des moteurs de recherche aussi, n’est-ce pas?

En raison de la popularité de Google, de nombreux référenceurs se retrouvent à se demander s’ils devraient se donner la peine d’optimiser pour Yahoo et Bing. Je sais que pour ma part je me suis bien posé la question par le passé : L’optimisation SEO pour les moteurs de recherche autre que Google est-elle une perte de temps ? Ou, l’optimisation pour Yahoo et Bing est elle primordiale pour une bonne stratégie de référencement ? La réponse courte est : Oui, il faut optimiser pour Yahoo et Bing. Maintenant, voici la longue réponse.

GAIN DE TEMPS AVEC YAHOO ET BING

Vous avez peut-être espéré que la réponse soit non, et qu’il n’est pas important d’optimiser pour autre chose que Google. Vous vous dites peut-être qu’il faut déjà beaucoup de temps pour optimiser pour un seul moteur de recherche! Mais sachez que la raison numéro 1 de l’optimisation pour Yahoo et Bing est que vous pouvez justement gagner du temps sur le long terme.

Assumons que vous avez déployé tous vos efforts de référencement sur une optimisation seo pour Google et Google seul. Vous êtes sur la première ou deuxième page des résultats de recherche, exactement là où vous souhaitez apparaître. Maintenant, supposons que quelque chose tourne mal – peut-être qu’un changement d’algorithme de Google pénalise votre site et le relègue au fin fond du classement. Si vous avez passé tout votre temps à optimiser pour Google, dites au revoir à tout le trafic généré via les moteurs de recherche vers votre site web!

Donc, revenons un peu en arrière avant que cette situation hypothétique n’arrive et changeons un peu les choses. Scénario idéal :

Vous optimisez votre site principalement pour Google, tandis que vous dépensez peut-être 30% de votre temps à optimiser pour Yahoo et Bing. Vous avez fait un bon travail qui vous assure la première page pour les trois moteurs de recherche. Maintenant, si Google change son algorithme et vous fait tomber de ses résultats de recherche, il y a encore une chance que les clients potentiels puissent vous trouver lors de leurs recherches sur Bing ou Yahoo, ce qui est une aubaine si la plupart de votre trafic provient principalement des résultats organiques des moteurs de recherche.

A retenir : Ne mettez jamais tous vos œufs dans le même panier, parce que vous ne savez jamais quand ou comment Google pourrait réduire à néant tout le travail SEO que vous avez déployé jusque là.

STATISTIQUES SUR L’UTILISATION DES MOTEURS DE RECHERCHE

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, j’ai parfois l’impression que tout le monde utilise Google et rien d’autre. Après tout, vous n’avez jamais entendu quelqu’un vous demander de « Binger » la réponse à une question sur internet. Ceci dit, il y a encore un nombre important de personnes qui utilisent des moteurs de recherche alternatifs.

Selon une étude faite par ComScore, alors que Google domine d’environ 67% la part de marché des moteurs de recherche en 2013, Yahoo et Bing combinés eu un peu moins de 29% de part de marché, c’est beaucoup de recherches. A noter tout de même que ces données ne tiennent pas compte des recherches effectuées sur mobiles, ce qui peut fausser fortement les chiffres. Surtout que Google y domine très largement.

Optimisation seo référencement google référencement bing

L’OPTIMISATION SEO POUR BING VS GOOGLE

Si vous décidez qu’il est temps de concentrer un peu plus votre attention sur l’optimisation SEO pour Yahoo et Bing, voici la bonne nouvelle : la recherche sur Yahoo est alimentée par Bing, ce qui signifie que vous allez optimiser pour un seul moteur de recherche supplémentaire et non pas deux. Autre fait important : Les algorithmes de Bing et Google sont similaires à bien des égards.

Par exemple, l’optimisation des URL plus les balises méta en mots-clés et avoir un grand nombre de liens backlinks de haute qualité, sont similairement importants pour Bing/Yahoo et Google. Toutefois, c’est à peu près là que la similitude entre les deux moteurs de recherche s’arrête. Pour les différences, voici les principaux :

Le type de site web : 

Tandis que Google donne plus la priorité aux sites nouveaux, populaires, ou commerciaux dans ses résultats, Bing tend à favoriser les sites plus âgés avec des noms de domaine officiels, tels que .edu ou .gov. Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, que Google est rapide à offrir des sites socialement pertinents, tandis que Bing est plus susceptible de fournir des informations factuelles pertinentes.

Les médias flash : 

Alors que Google a du mal à se décider sur quoi faire avec les supports Flash, Bing fait un excellent travail d’indexation et offre un crédit supplémentaire pour les sites qui les utilisent.

La recherche locale : 

La recherche locale sur Bing et Google renvoie souvent des résultats différents, avec Google favorisant les grandes sociétés plus établies et Bing plus susceptible d’afficher les petites entreprises en priorité. Pourquoi? Parce que quand vous effectuez une recherche sur des entreprises locales sur Bing, ce dernier suppose que vous voulez l’entreprise la plus proche de vous, ce qui n’est pas toujours la plus grande ou la plus populaire entreprise de votre ville. Google, cependant, vous donne le plus crédible, et donc souvent la plus grande entreprise ou l’entreprise la plus connue.

Les réseaux sociaux : 

Une des choses qui différencie Bing de Google, c’est son approche de la recherche en intégrant les médias sociaux. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Bing, si un ami Facebook a recommandé ou commenté la société ou le produit mentionné, l’utilisateur peut le voir tout de suite sur les résultats de recherche. Google n’a pas été tout à fait en mesure d’intégrer les médias sociaux dans ses résultats recherches aussi bien que Bing.

On-page SEO : 

Google est beaucoup plus intelligent que Bing quand il s’agit de mots-clés. Alors que Google est beaucoup plus intuitif sur le contenu textuel et le contexte d’une page, Bing s’appuie encore largement sur les mots-clés présents dans les balises meta SEO et sur ​​la page, ce qui signifie qu’une approche plus directe et des mots clés spécifiques constituent la voie à suivre pour le SEO de Bing.

LA VRAIE RAISON DERRIERE L’OPTIMISATION POUR BING ET YAHOO

Les vrais professionnels du SEO savent bien que la chose la plus importante pour laquelle il faut optimiser ce n’est pas Google, ce n’est pas Bing ou Yahoo non plus – c’est pour le visiteur qu’il faut optimiser. Le classement sur ​​la première page d’un moteur de recherche est très bien, mais si vos visiteurs ne sont pas intéressés par votre site une fois que vous les avez amenés jusqu’à celui-ci, alors tout votre dur travail a été déployé pour rien.

Une fois que vous avez créé un bon site web convivial, assurez-vous de l’optimiser pour Google, Bing et Yahoo afin que vos clients potentiels aient l’occasion de découvrir ce que vous avez créé.

Maintenant à votre tour : Optimisez-vous votre stratégie de référencement autour de Bing et Yahoo en plus de Google? N’hésitez-pas à partager vos expériences et points de vue dans la section commentaires en dessous!

Lamya WEB TARGET

Lamya WEB TARGET

Experte seo, référencement, médias sociaux et growth hacking. Mon cœur de métier consiste en l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de communication communautaires, efficaces et créatives.
Lamya WEB TARGET

16 Réponses


  • Franck Delaby // // Répondre

    Très bon article qui fait prendre conscience que nous avons des habitudes de consommation imposées inconsciemment comme l’utilisation de Google que moi-même j’utilise presque automatiquement en négligeant Yahoo et Bing, parce que on fait avec celui qui nous est le plus visible et mis en exergue par imposition. Google est présent partout, par voie de conséquence, on ne vas pas chercher ailleurs. Par manque de temps, par manque d’information, par habitude, etc. Et ainsi on en néglige le reste qui existe bien mais loin visible et utilisé communément. Un très bon article qui va m’amener à faire mon référencement sur Yahoo et Bien également.

    • Lamya WEB TARGET // // Répondre

      Merci Franck. Il est vrai que Google est de loin le moteur de recherche le plus utilisé. Personnellement je fais rarement mes recherches sur Bing et jamais sur Yahoo. Je partage avec toi un article intéressant sur le sujet : #JeNeSuisPasGoogle : Comment Google tue la liberté d’expression à petits feux http://buff.ly/1AUfj0U

  • LAPLUME // // Répondre

    Merci pour cet article. Étant donné la suprématie de Google sur internet, il vaut mieux pour le moment se focaliser sa stratégie de référencement selon les critères de Google. Comme écrit plus haut, 93 % des internautes français utilisent Google pour faire des recherches. Alors, il faut suivre cette tendance dans sa stratégie SEO.

  • Externalisation Madagascar // // Répondre

    Bien de personnes disent que le fait d’essayer de se référencer sur d’autres moteurs de recherches à part google n’est qu’une perte de temps et une fausse idée car la majorité des internautes ne recherchent que par google. En tout cas, cet article nous a bien appris des choses.

  • Abdoulaye // // Répondre

    Très bon article qui répond à une question que je me suis longtemps posée

  • Julien // // Répondre

    Très utile, et cet article va me servir à convaincre certaines clients de penser plus loin que Google. Seul bémol : certains critères d’optimisation SEO qui sont valables pour Bing pourraient être sanctionnés par GG qui risqueraient de les voir comme des tentatives de triche ? Faut-il revenir au cloacking des pages et servir des documents différents selon le moteur de recherche ?

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Bonjour Julien,
      Il ne faut surtout pas recourir au cloaking.

      Les robots d’indexation Google et Yahoo/Bing peuvent facilement détecter l’utilisation de cette technique. Une fois detectée sur un site, les moteurs de recherche peuvent donner une pénalité, qui se traduira par une dégradation du positionnement, voire une éviction totale des résultats de recherche.

      Pour les internautes qui ne savent pas ce que ça veut dire : Le cloaking réfère à une technique SEO proscrite par les moteurs de recherche (donc à éviter), consistant à afficher un contenu HTML différent selon qu’il s’agit d’un utilisateur humain ou d’un robot d’indexation (GoogleBot ou BingBot). Cette pratique constitue une violation des directives des moteurs de recherche, car elle offre aux utilisateurs des résultats différents que ceux prévus.

      Matt cutts (le numéro un du département anti spam de Google) explique la pratique du cloaking dans cette video : https://www.youtube.com/watch?v=QHtnfOgp65Q

  • Claire // // Répondre

    Bon article, merci ! Par contre, comment optimiser un seul site pour deux algorithmes différents ? Il faut certainement faire un choix, et c’est souvent celui de Google qui arrive en tête !

    • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

      Bonjour Claire.
      Avec une stratégie référencement de qualité la question du choix ne se poserait même pas. Car les mêmes efforts seo déployés permettront d’atteindre de bon résultats sur Google aussi bien que sur Yahoo/Bing d’un seul coup. C’est ce que j’ai remarqué sur les résultats de positionnement des sites que j’ai référencé.

      • Claire // // Répondre

        Cependant, dans votre article, vous dites par exemple que Bing référence mieux les sites utilisant Flash que Google. Il me semble même que Google pénalise les sites utilisant Flash: il y a donc un choix à faire sur son utilisation ou non ? Mais en effet ces différences sont sûrement minimes!

        • LAMYA Rédactrice Web // // Répondre

          Quoiqu’il reste des différences à prendre en considération, Bing a rejoint Google dans les grandes lignes, en ce qui concerne les règles élémentaires de l’optimisation seo et du référencement naturel. Le moteur de recherche de Microsoft (Yahoo/Bing) recommande notamment quelques fondamentaux :

          – Utiliser des balises titres pertinentes et uniques sur l’ensemble des pages web (elles doivent contenir les mots-clés reflétant le contenu de la page).
          – Faire une description succincte du contenu via les balises méta.
          – Optimiser les balises « Headers » dans le contenu, en soignant particulièrement le niveau H1.
          – Créer un maillage interne entre les pages du site pour alimenter l’indice de popularité de la page qui doit être mise en avant.
          – Fournir un plan de site XML.
          – Créer des fichiers Robots.txt.

          Pour avoir une idée plus détaillée sur le sujet, je te recommande de visiter la page « Bing consignes aux webmasters ». Tu y trouveras des lignes directrices couvrant un large éventail de sujets destinés à aider le référencement des sites web dans Bing : http://www.bing.com/webmaster/help/webmaster-guidelines-30fba23a
          A bientôt :)

  • Alain Guerpillon // // Répondre

    Bonjour. Très bon post sur l’optimisation pour Bing. Je suis entièrement d’accord. J’ajouterai que les Webmaster tools de Bing sont super, je les préfère à ceux de Google. Et par ailleurs, Bing fait 30% aux Usa et 3% en France, ce qui lui laisse une bonne marge de progression.

  • Ben // // Répondre

    C’est bien beau, mais vos chiffres correspondent aux États-Unis où le marché est un (peu) plus équilibré. En France, Google rafle 93% des recherches. Bing et Yahoo seulement un peu plus de 5% à eux deux.

Laisser un commentaire